11/10/2005

COCOLO - Conseil Consultatif des locataires

 
 
Qu'est-ce c'est & à quoi sert... ?

Une S.I.S.P. : la mission principale d'une Société Immobilière de Service Public (SISP) est de gérer l'ensemble des logements sociaux dont elle est propriétaire. La région de Bruxelles-Capitale compte trente-trois S.I.S.P.
Le CoCoLo : Le COCOLO est chargé de transmettre l’avis des locataires aux dirigeants de la S.I.S.P. propriétaire des logements, notamment sur les points suivants :
- les travaux de rénovation et d’aménagement d’immeubles, de leurs abords et de leur environnement (si le montant de ces travaux est supérieur à 25.000 euros hors TVA).
- la méthode de calcul des charges, leur décompte annuel, leur mode de répartition et le montant des provisions.
- l’adoption ou la modification de règlements d’ordre intérieur.
- tout ce qui concerne les équipements collectifs de la société.
- les animations sociales et culturelles

11:43 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'habite la société " Floréal" depuis 1965, en 1985, je me suis vu attribuer un logement dont je suis titulaire; ayant un statut d'handicapé, je ne cesse de demander à pouvoir habiter avec ma mère, habitant elle-même un logement dans la société , bien moins vétuste que le mien grâce aux nombreux frais de rénovation qu'elle y a engagé de sa poche, et l'isolation que j'y ai moi-même entrepris il y a une dizaine d'année.
Mais voilà, on me dit que si je quitte mon logement, je ne serai plus titulaire, et que si ma mère venait à disparaître, je pourrais être mis dehors!
Je trouve cela scandaleux! Je comprendrais cela si je n'habitais pas déjà la société, mais, vu que ce n'est pas le cas, que j'ai contribué également à des frais de rénovation de mon domicile, p. ex. chauffage central à mes frais, salle de bains, etc...je ne vois pas pour quelle raison on ne me laisse pas habiter chez ma mère, vu la pénurie de logements sociaux, cela en ferait un de plus de libéré!
Encore un règlement idiot sur lequel on ferait bien de se pencher!
Ma mère fut la première à faire transformer l'accès aux greniers par une trappe en escalier ouvert, et à isoler le grenier pour en faire des chambres complémentaires, en 1965, et depuis lors on l'a imiter dans presque toute la société, ce qui donne une plus-value considérable aux logements, et voilà le remerciement!!

Écrit par : Rawlings Richard | 24/08/2010

Les commentaires sont fermés.