25/01/2006

Le commissaire spécial nomme un nouveau gérant à Ottignies-LLN

 

OTTIGNIES-LLN «On ne vient pas parachuter quelqu'un qui ne connaît pas le métier. Et puis il y a incompatibilité entre faire de la politique et gérer une société de logement social. Cela ne pouvait donc plus durer. J'ai été choisir une personne que je connais depuis longtemps, qui a trempé ses bottes dans la boue.»

Roger Dukers, 60 ans, le commissaire spécial chargé par le gouvernement wallon de remettre de l'ordre à l' Habitation moderne du Brabant wallon, à Ottignies, vient de rendre son verdict. Il licencie le directeur-gérant, Roberto Fernandez, placé là il y a six ans par ses amis socialistes, devenu depuis aussi président du CPAS d'Ottignies-LLN, pour lui substituer Pol Bruxelmane, 40 ans cette année, actuellement chef du personnel et comptable de la société de logements du Roman Païs, à Nivelles, où il travaille depuis 13 ans.

Pour le commissaire spécial, ce n'est pas l'audit réalisé l'an passé et qui a démontré «un abus de libéralité» - on a parlé de GPS, GSM, notes de restaurant et autres bouteilles de vin octroyés un peu facilement - ni même la plainte déposée par un architecte qui estimait avoir été lésé dans un marché - «nous nous sommes constitué partie civile pour savoir ce que ce dossier renferme» - qui sont la cause de «cette décision douloureuse. Pour moi, le gérant doit être un rassembleur, un capitaine. Et quand le capitaine n'est pas bon, on en change. Comme en foot!»

Roger Dukers, qui vient de voir son mandat prolongé de trois mois, devra maintenant, avec le président Jacques Otlet, informer le gérant de son choix. C'est qu'il y a du travail en vue: 8 maisons à construire à Jodoigne, 5 appartements à Jauche, 220 maisons à entretenir à la Chapelle aux Sabots, 69 autres à Mont-Saint-Guibert et encore 131 au Bauly, l'électricité ou le chauffage à refaire à Court-Céroux et au Buston. Et bien d'autres choses...

Jean-Philippe de Vogelaere

12:34 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.